Vers la page d'accueil

Légende

Chargement en cours

Les avantages d'Eurocampings

  • 9900 campings inspectés chaque annéeInformations fiables sur les campings

  • Pour votre recherche par critères, choisissez parmi plus de 200 équipements Trouvez toujours un camping qui vous convient

  • Des avis fiables 130.000 avis sur les campings fiables

Camping en Corse

Entre mer et montagne, les atouts touristiques de la Corse ne sont plus à prouver. Avec ses plages et petites criques dissimulées, ses imposantes montagnes et ses villages authentiques, vous avez de quoi vous émerveiller. Mille kilomètres de côtes, des sommets culminant à plus de 2000 mètres d'altitude, des paysages grandioses et une culture ancrée dans les traditions... Voilà ce que vous réserve cette petite île préservée au cœur de la Méditerranée. Pour organiser votre séjour dans un camping en Corse, profitez de nos conseils et astuces et partez d'ores et déjà à la découverte de l'île de beauté : ses principales attractions et ses petits secrets.

La Corse, l'île aux mille contrastes

Sur plus de 8500 km², la Corse est un chef-d'œuvre de la nature, une montagne flottant dans le bleu de la Méditerranée à 170 km des côtes continentales françaises. Elle est accessible en moins de deux heures en avion des principales capitales européennes. L'eau cristalline de ses petites criques, ses stations balnéaires animées sous un soleil omniprésent, voilà qui fait déjà rêver. La côte Ouest est la plus exposée aux vents et offre donc des paysages plus escarpés. Alors que l'Est dessine un littoral plus accessible, bordé par de longues plaines. L'intérieur des terres dévoilera ses rivières et ses lacs à ceux qui se lanceront à l'assaut de ses montagnes. Elle a su particulièrement bien prendre soin de ses richesses : le parc naturel régional, la réserve marine de Scandola au nord-ouest ou de Bonifacio au sud figurent parmi les zones protégées de Corse.

Des sites naturels d'exception

La France compte plus d'une quarantaine de sites inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO, mais très peu d'entre eux sont naturels. Le golfe de Porto, en Corse est inscrit depuis 1983 et regroupe plusieurs sites de la côte ouest : le golfe de Girolata et son fort génois dominant de longues plages est accessible en 1h30 de marche ou en bateau au départ de Porto ; les calanches di Piana et ses falaises formées de granit rouge tombant à pic 300 mètres plus bas ; et la réserve naturelle de Scandola qui abrite de nombreuses espèces dont le balbuzard. Son accès est très réglementé et se fait uniquement par bateau, vitesse réduite. La plongée ainsi que la pêche sont interdites. Bien d'autres sites ne sont pas inscrits au patrimoine mondial, mais sont tout aussi splendides : les îles Lavezzi, le désert des Agriates, Sartène ou encore les îles Sanguinaires, pour ne citer qu'eux.

L'identité corse

Farouches gardiens de leurs terres et de leur tradition, les Corses sont originellement des insulaires et des montagnards qui ont vu au cours des siècles les envahisseurs se succéder. De cette histoire tourmentée est né un sens communautaire très fort et un attachement aux valeurs de la famille et de la tradition que l'on peut retrouver dans les pittoresques villages corses. À travers les magnifiques chants polyphoniques, la langue régionale corse encore parlée par 70% de la population et les manifestations chrétiennes, le visiteur curieux aura bien des opportunités de découvrir la force de l'identité corse, tout autant que son sens de l'hospitalité !

L'île aux saveurs

Le terroir corse, à l'image des habitants et des paysages de l'île, donne des produits de caractère : charcuterie, fromages, pâtisseries... Voilà de quoi émoustiller vos papilles ! Chaque ville et village corse a son petit marché, lieu incontournable pour découvrir les joyaux de la gastronomie. Parmi les spécialités, ne manquez pas le brocciu (fromage frais de brebis ou de chèvre) que vous retrouverez un peu partout dans les spécialités corses ; le célèbre figatellu, un saucisson à déguster chaud ou froid, ou encore les pâtisseries à base de farine de châtaigne. Si vous aimez le poisson, goûtez l'Azziminu, cette soupe est la cousine corse de la bouillabaisse.

L'origine du drapeau corse

La tête de maure remonte au Moyen Âge, elle représentait la lutte des croisés pour la reconquête des lieux saints chrétiens d'orient contre les musulmans. Mais quel est le rapport avec la Corse ? L'île a subi à maintes reprises des attaques des Barbaresques venus d'Afrique du Sud dès le VIIIe siècle, saccageant les villages, pillant les vivres et embarquant hommes et femmes pour alimenter le marché des esclaves. La tête de maure est en réalité la tête coupée de l'envahisseur. Le drapeau, fût adopté en 1573 sur demande du Roi Philippe II d'Espagne. En 1760, le drapeau devient l'emblème officiel de la Corse souveraine, alors menée par Pascal Paoli.

Une escapade à l'Alta Rocca

Véritable terrain de découverte pour les amoureux de la nature, l'Alta Rocca se trouve sur la côte Est de l'île à quelques kilomètres au nord de Porto Vecchio. Cet ensemble montagneux abrite de petits villages authentiques où il fait bon flâner. Certains circuits pédestres balisés facilitent vos déambulations, comme le sentier du patrimoine de Serra di Scopamena. Les espaces naturels du parc recèlent de véritables joyaux à découvrir à pied, à vélo sur des chemins balisés qui vous mèneront vers les cascades de Polischellu ou le "trou de la bombe" par exemple. Les adeptes du canyoning et de l'escalade y trouveront de quoi assouvir leur besoin d'adrénaline.

Le lion de Roccapina

Au sud de l'île, entre Bonifacio et Sartène, se trouve une petite plage à l'écart des habitations, véritable beauté naturelle. Elle possède un énorme rocher dont la forme évoque un lion, d'où son nom. Du haut de ses 144 mètres, il semble veiller sur la plage et sur les ruines de la tour génoise en contrebas. Une belle randonnée de deux heures sur un sentier balisé vous mènera jusqu'à la plage d'Erbaju. N'oubliez pas vos masques et tubas, vous le regretteriez tant l'eau est cristalline. L'endroit parfait pour une excursion d'une journée. Pensez à prendre votre pique-nique !

Un roadtrip au Cap Corse

Le Cap Corse est cette longue avancée de terre dans la mer au nord de Bastia. Ici, la mer et la montagne sont intimement liées. N'hésitez pas à y consacrer deux jours. Les campings du Cap Corse vous permettent de prendre votre temps et de découvrir la région sans faire une course contre la montre. Les routes sont sinueuses et vous pourrez monter rapidement en altitude, mais les panoramas à couper le souffle vous attendent de tous les côtés. Pas de grandes villes, mais des petits villages typiques nichés au creux des montagnes ou en bordure de mer : Sisco, Canari, Ersa...

Votre séjour camping en Corse

Sachez tout d'abord que le camping sauvage est strictement interdit sur tout le territoire Corse et le stationnement des véhicules du type camping-car est très réglementé pour préserver les espaces naturels. Selon la durée de votre séjour, il vous faudra peut-être choisir entre la Corse du Nord et la Corse du Sud. Les deux offrent de belles plages et des sites naturels exceptionnels. Mais le sud obtient les faveurs de beaucoup de voyageurs. Il bénéficie d'une excellente qualité de service, dans une ambiance animée et festive. Si vous recherchez un peu plus le calme et les paysages naturels, optez plutôt pour le nord. Certains sites tels que le Fiumorbu, le désert des Agriates ou les gorges de la Restonica sont moins faciles d'accès, mais l'effort est largement récompensé. Dans tous les cas, les différents filtres à disposition sur le site d'eurocampings.eu vous aideront à faire le choix qui correspondra parfaitement à vos attentes.

La meilleure période pour découvrir la Corse

Tout dépend de ce que vous recherchez. Si la plage, les activités nautiques et les séances de bronzage vous attirent particulièrement, préférez les mois de juin à mi-octobre. Le soleil sera au rendez-vous et la température de l'eau avoisinera les 25°C. En juillet et août, la haute saison arrive avec ses températures exceptionnelles, idéales pour la baignade et la plongée, mais l'île est alors prise d'assaut par les vacanciers en quête de soleil. Pour la randonnée et la découverte des petits villages corses, privilégiez les saisons intermédiaires où la chaleur est moins forte : mai-juin et septembre-octobre sont parfaites. Au printemps notamment, le maquis est en fleurs, les paysages prennent alors un tout autre visage. Certaines routes ou sentiers comme le col de Bavella sont inaccessibles en hiver. Côté température, n'oubliez pas que l'île est montagneuse et que les températures sont toujours plus fraîches en altitude.

Conduire en Corse

Le réseau routier corse, avec près de 8000 kilomètres vous permet de visiter la Corse dans ses moindres recoins. Les routes nationales sont larges et bien entretenues. C'est lorsque vous vous aventurez sur les routes départementales ou secondaires que vous pourrez rencontrer quelques difficultés. Ne vous fiez pas aux distances pour calculer votre temps de déplacement, car sur la plupart de ces petites routes, vous n'excéderez pas les 40 ou 50 kilomètres par heure. Les routes de montagne sont particulièrement sinueuses et dangereuses. Même si un local qui connaît parfaitement bien la route s'agace derrière vous, mieux vaut le laisser passer que de tenter d'aller plus vite. En virage serré, avec une visibilité presque nulle, utilisez votre klaxon pour avertir de votre présence. En période estivale surtout, les contrôles de vitesse sont particulièrement fréquents. En camping-car, évitez les petites routes, certaines sont si étroites que même deux voitures ne peuvent se croiser sans faire de manœuvre.

Les villes d'art et d'histoire

Ce label est décerné aux villes au patrimoine architectural, artistique et culturel particulièrement riche. À commencer par Ajaccio, ville natale de Napoléon Bonaparte qui compte 21 monuments historiques. Le Palais Fesch fait partie des incontournables pour les amateurs de peinture italienne et bien sûr, une visite de la maison Bonaparte s'impose. Sartène, la plus corse des villes corses érigée en 1507 est perchée à 300 mètres d'altitude sur le Monte Rosso. Flâner dans les rues de sa vieille ville est un enchantement. Ses fortifications, ses tours génoises et ses petites places vous transportent dans un autre temps. Quant à Bastia, porte d'entrée du Cap Corse, elle est l'exemple parfait d'une ancienne cité méditerranéenne. Ne manquez pas la citadelle, le quartier du vieux port ainsi que son musée et ses incroyables jardins suspendus.

La Corse vous attend pour une belle aventure

Vous pouvez choisir de séjourner en Corse et de n'en voir que ses jolies plages, son soleil omniprésent et l'ambiance festive de ses stations balnéaires, véritables starlettes de l'île. Mais si le cœur vous en dit, la Corse peut vous entraîner dans de folles aventures à la découverte de son histoire, de la force de sa culture et de ses traditions profondes. L'île se prête à merveille au camping, qu'il soit de luxe ou plus familial, il vous rapprochera de son atout principal : la nature. En bord de mer ou à l'intérieur des terres, vous aurez l'embarras du choix pour sélectionner votre camping en Corse, selon vos exigences et vos envies du moment. Un petit conseil : sortez des sentiers battus, perdez-vous dans les petits villages de montagne, participez aux fêtes de village, vous sentirez alors l'âme corse s'emparer de vous et il est fort à parier qu'elle ne vous quittera plus.

Top 5 des activités en Corse

  1. Calvi on the Rocks est un festival de musique qui a lieu au début du mois de juillet à Calvi comme son nom l'indique. Il regroupe un panel d'artistes reconnus et jeunes talents pendant six jours de folie.
  2. Festi Lumi à Bonifacio vous transporte dans un univers féérique qui se déroule début juillet à la tombée de la nuit : projections monumentales et un parcours dans la ville autour d'œuvres lumineuses.
  3. Catenacciu à Sartène est une procession nocturne ancrée dans la tradition religieuse de Corse et retrace le chemin de croix dans une atmosphère fascinante.
  4. Festival Art’è Gustu à Aléria en avril, est le moment idéal pour découvrir les produits du terroir et le savoir-faire corse. Il réunit plus d'une centaine d'exposants qui mettront vos sens en éveil.
  5. Festivoce à Pigna à la mi-juillet, met la voix à l'honneur à travers une programmation allant des polyphonies corses à l'opéra en passant par la musique baroque ou le chant médiéval.