Trucs et astuces pour un samedi noir serein

juillet, 24 2019

Personne ne veut commencer ses vacances par des kilomètres de bouchons. Bien sûr, vous pouvez toujours décider de partir un autre jour, mais cela n’est pas toujours possible. Par exemple parce qu’il y a des dates fixes pour votre arrivée sur votre lieu de vacances. Je vous donne une liste des choses à faire, et de celles à éviter, pour passer un samedi noir un peu plus serein, ainsi que quelques astuces si malgré tout, vous vous retrouvez dans des embouteillages imprévus.
Evitez les bouchons!

Journées noires pour la circulation en 2019

Cette année, les 3 et 10 août sont classés samedis noirs.

Quelques conseils pour les samedis noirs en France

Que faire pour éviter les bouchons ?

  • Partez de préférence en semaine du lundi au jeudi, ou le dimanche.
  • Vous voulez quand même partir un samedi noir ? Ne prenez pas la route tôt le matin, mais plutôt en fin de matinée, ainsi, vous restez loin derrière les embouteillages.
  • Évitez les principales autoroutes, telles que l’A6 et l’Autoroute du Soleil qui relient Paris à Lyon et à Marseille et préférez les routes touristiques (seulement si l’autoroute est vraiment bouchée, sinon vous risquez de faire un grand détour). Vous prenez tout de même l’Autoroute du Soleil ? Alors lisez nos conseils !
  • En France, la situation actuelle et les prévisions du trafic sont publiées sur le site Web de Bison Futé, le centre national d’information routière. Vous y trouverez les prévisions pour la circulation classées par région, dans le sens des départs et des retours. Des itinéraires alternatifs sont également proposés. Les informations sont présentées en français, en anglais et en espagnol.
  • Achetez un badge télépéage avant de partir afin d’éviter les files d’attente aux stations de péage. Vous pouvez commander votre badge sur différents sites Internet.
  • Quittez l’autoroute quelques sorties avant les grandes stations de péage. Suivez un itinéraire alternatif et retournez sur l’autoroute après le péage.
  • Si vous devez faire le plein, préférez les stations hors autoroutes, la queue sera moins longue (idem pour les toilettes !). En plus, le carburant est souvent moins cher que dans les stations d’autoroute.

Ce qu’il vaut mieux ne pas faire

  • Partir un samedi noir (bien évidemment !)
  • Espérer que la circulation sera plus fluide un autre samedi pendant les mois de juillet et août. En période de vacances, les routes sont toujours très encombrées les samedis et il y a toujours un gros risque de bouchon.
  • Partir la nuit du vendredi précédant le samedi noir, car vous vous retrouverez dans les embouteillages dès le petit matin, en France comme en Allemagne d’ailleurs.

Le voyage avec enfants

Circulation en Allemagne

Nos voisins de l’Est ne connaissent pas le phénomène des samedis noirs. Par contre, toutes les fins de semaine de la période estivale, la circulation est très dense, notamment les vendredis et les samedis (y compris à cause du trafic domicile-travail). Les dimanches, les poids lourds n’ont pas le droit de circuler et les routes sont en général moins encombrées. Les travaux routiers sont nombreux et ralentissent le trafic à des endroits aléatoires, ce qui rend les prévisions pour les bouchons en Allemagne assez difficiles.
Pour autant, certaines (sections de) routes sont à éviter car elles sont notoirement embouteillées : dans le Nord de l’Allemagne, il s’agit de l’A1 et de l’A7. Dans le sud du pays, ce sont l’A3 (Frankfort-Passau), l’A5 (Karlsruhe), l’A6 (Heidelberg-Heilbronn) et l’A8 (Karlsruhe-Munich-Salzbourg). Sur le périphérique A99 autour de Munich les bouchons sont également fréquents. Si le trafic est vraiment trop dense, vous pouvez toujours passer la nuit dans un camping de passage, sachant que d’autres auront eu la même idée. Pour partir l’esprit tranquille, réservez une place le plus tôt possible.

les bouchons

Si vous êtes dans les bouchons

Si vous ne pouvez pas faire autrement que de partir un samedi noir, ou si vous vous retrouvez quand même dans un embouteillage, j’ai aussi quelques conseils :

  • Essayez toujours de laisser avancer doucement votre voiture en roues libres (en laissant un grand espace entre vous et la voiture de devant). En effet, en démarrant depuis l’arrêt, vous consommez plus de carburant, vous usez votre embrayage et secouez vos passagers.
  • Les poids lourds font de l’ombre, sachez en profiter (si possible).
  • Hydratez-vous suffisamment. Mais sachez que vous devrez faire plus souvent des pauses pipi.
  • Ayez toujours sous la main de quoi distraire vos enfants afin qu’ils ne s’ennuient pas trop. Pour qu’ils restent sages, prévoyez par exemple des petits cadeaux que vous pourrez leur donner dans les embouteillages.

Si vous savez que vous n’atteindrez pas votre destination en un seul jour, réservez un endroit où passer la nuit. Vous serez moins fatigué en fin de journée et pourrez repartir reposé le lendemain matin. Réservez à l’avance, parce que si le trafic est dense, d’autres personnes auront la même idée et chercheront un endroit où passer la nuit.

Si vous comptez passer la nuit dans une grande agglomération, tenez compte des zones environnementales qui sont différentes dans chaque pays. Voici une liste de ces zones.

J’espère que mes quelques conseils vous aideront à passer un samedi noir un peu plus serein. Surtout n’oubliez pas, vous êtes en vacances. Ne vous mettez pas trop la pression !

Campings de passage

Tom Haze
  • Auteur: Tom Haze
  • Tom campe depuis son plus jeune âge, notamment en Espagne, en France et en Norvège. Il est passionné de nature et aime l’action et la diversité. Tom partage avec plaisir sa passion pour le camping et ne part presque jamais sans sa guitare et son fameux café.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Confidental Infomation