Des vacances vertes : 5 conseils pour le camping durable

juin, 25 2019

Profiter de la vie de manière durable et respectueuse du climat. De plus en plus de gens tentent d’adopter un style de vie écologique. Vous aimez camper ? Parfait ! L’empreinte carbone de vacances au camping est en effet nettement plus faible que celle de vacances tout compris en avion. Mais il existe de nombreuses autres façons de contribuer encore un peu plus au respect de l’environnement pendant vos vacances au camping. Voici nos cinq conseils.

1. Optez pour un éco-camping

De nos jours, pratiquement tous les campings accordent de l’importance à la problématique du climat. Les déchets sont généralement triés et de plus en plus de campings veillent à limiter leur consommation d’eau et d’énergie, par exemple en installant des douches ou des éclairages économiques. De nombreux panneaux solaires sont installés pour générer de l’énergie durable et, en ce qui concerne les nouvelles constructions, on opte de plus en plus fréquemment pour des matériaux durables et des projets peu énergivores. Les campings sont également de plus en plus nombreux à utiliser des détergents écologiques et biodégradables. Vous accordez une importance particulière au fait que le camping dans lequel vous passez vos vacances fasse attention à toutes ces choses ? Alors choisissez un éco-camping ! Ces campings sont certifiés par un label spécial tel le « Green Key » (Clé verte). Afin d’obtenir ce label, les campings doivent satisfaire à un certain nombre d’exigences imposées.

2. Contrôlez votre logement mobile

Vous ne jurez que par le camping en tente ? Alors nous n’avons rien à ajouter ! Il n’existe en effet aucune solution plus durable que de dormir sur une petite natte dans une tente. Si par contre vous partez en vacances avec votre caravane ou camping-car, il est possible de prendre certaines mesures pour économiser de l’énergie. Vous pouvez par exemple monter des panneaux solaires sur votre logement mobile. L’énergie solaire sera alors transformée en électricité, qui sera stockée dans une batterie afin que vous puissiez l’utiliser à un autre moment. Si vous générez un surplus de courant un jour ensoleillé, vous pourrez ainsi le consommer plus tard. Hyper pratique et durable ! Les appareils aussi deviennent moins énergivores ! Vous avez besoin d’un nouveau réfrigérateur ? Renseignez-vous sur sa consommation d’énergie afin de contribuer à la durabilité et de réduire vos coûts.

zonnepanelen tent

3. Faites des économies d’énergie chez vous

Si vous partez longtemps en vacances au camping, profitez-en pour faire des économies d’énergie chez vous. Baissez par exemple votre thermostat et débranchez toutes les fiches des prises. Vous éviterez ainsi toute consommation furtive. Cette consommation furtive peut en effet vous coûter cher chaque année ! Vous consommez de l’énergie « traditionnelle » et souhaitez économiser en vacances et chez vous tout en adoptant une position écologique ? Alors pourquoi ne pas opter pour un fournisseur d’énergie verte ? Utilisez un comparateur de fournisseurs d’énergie pour connaître en quelques clics quel fournisseur vous convient le mieux.

4. Ne laissez rien sur votre emplacement

Le camping durable va de pair avec le respect de l’environnement. Lors de votre départ, faites en sorte que votre emplacement soit le plus propre possible. Ceci vaut bien sûr pour les campings traditionnels, mais encore plus lorsque vous faites du camping sauvage en pleine nature. Dans de nombreux pays européens tels que l’Ecosse et la Norvège, le camping sauvage gratuit est en effet autorisé à une seule condition : lors de votre départ, l’emplacement doit avoir le même aspect que lors de votre arrivée c’est-à-dire aucun déchet et aucun dommage. Le principe du « leave no trace » est d’application. Cela signifie qu’en plus de ne pas laisser de déchets dans la nature, il vous est interdit de déranger les animaux et d’abîmer la flore. C’est aussi cela le camping durable.
koken kampvuur

5. Cuisiner de manière durable

Le camping est souvent synonyme de barbecue ou de feu de camp convivial. Si vous faites un feu, profitez-en pour préparer ou faire réchauffer votre repas. L’esprit camping n’en sera que plus authentique ! Si vous utilisez un réchaud à gaz, choisissez un endroit à l’abri du vent. Vous minimiserez le risque d’extinction et consommerez moins de gaz. Et pourquoi ne pas opter pour un repas sans viande ou avec un substitut végétarien ? Certains campings vendent même des produits locaux tels que du fromage, des œufs, des légumes, de la viande ou encore de l’huile d’olive. Qu’y a-t-il de plus agréable que de déguster un bon petit vin italien installé dans un camping au cœur de l’Italie ? Santé ! Aux vacances durables !

Vignette environnementale

De plus en plus de pays instaurent des zones écologiques. Nous avons résumé pour vous les règles applicables aux zones écologiques et aux vignettes dans onze pays européens.

Eco-campings

  • Auteur: Marieke Krämer
  • J’ai été nourrie au camping. Chaque année, ma famille plantait sa tente dans les plus belles régions des Pays-Bas et de Belgique. En vacances, j’aime être active et me détendre dans la nature. Je séjourne de préférence dans un camping au bord d’un lac ou d’une rivière, avec une vue sur les montagnes. Une excursion en ville est essentielle à mes vacances.

    2 Commentaires

  1. Cela fait 8 jours queje cherche à faire partie d Acsi…pas moyen ???

    • Bonjour, est-ce que vous voulez registrer votre camping chez ACSI (pour figurer sur notre guide ACSI et notre site web) ? Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Confidental Infomation