Prenez-en plein la vue sur les plus belles routes d’Europe

décembre, 23 2021

De la Norvège aux Alpes, et du Sud de la France à l’Écosse, l’Europe comprend de très belles routes. Envie d’un roadtrip à travers l’Europe ? Nous avons sélectionné cinq des plus belles routes.

La Trollstigen en Norvège
Le col du Stelvio en Italie
La route Transfagarasan en Roumanie
Le Col de la Bonette en France
La Road to the Isles en Écosse

Découvrez la Trollstigen (route des Trolls) en Norvège

Avez-vous déjà feuilleté un guide de voyage sur la Norvège ? Si oui, on parie qu’une route de montagne spectaculaire à travers les paysages bruts du Nord du pays a attiré votre attention. Il s’agit de la Trollstigen (littéralement : escalier des trolls). Cette route sinueuse est une portion de la route 63, entre Åndalsnes et Geiranger.

La Trollstigen fait environ 20 kilomètres. En empruntant une route sinueuse avec onze virages en épingle, vous monterez en altitude au fil des paysages bruts avec des rochers, des cascades et des sommets enneigés. Sur la route, vous pourrez vous arrêter à plusieurs endroits pour admirer la vue. Tout près du point le plus haut, vous pourrez vous garer et aller sur la plateforme Trollstigheim.

La Trollstigen en Norvège

Découvrez la vue sur la Trollstigen.

Ouverture: la Trollstigen est ouverte de mai / juin à novembre.

Prendre la Trollstigen avec une caravane ou un camping-car

Il n’est pas interdit d’emprunter la Trollstigen avec une caravane ou en camping-car. Pour les camping-cars, ce n’est généralement pas compliqué. Sachez malgré tout que, outre des montées à plus de 10 %, vous partagerez aussi la route avec d’autres utilisateurs, notamment des bus. Vous devez donc être en mesure de vous écarter et de manœuvrer. Une expérience des routes de montagne est souhaitable.

Campings à proximité de la Trollstigen

Pour les amateurs de vélo : le col du Stelvio en Italie

Le nom du col du Stelvio fait réagir les mordus de vélo. Ce col de montagne en Italie (Passo dello Stelvio en italien) est une étape incontournable du tour d’Italie. C’est d’ailleurs l’un des cols goudronnés les plus hauts d’Europe. Si vous empruntez cette route en direction du nord, commencez à Trafoi. Dès cette ville, la route commence à grimper, et après pas moins de 40 virages en épingle, vous atteindrez une altitude de près de 2758 mètres.

Après 30 autres virages en épingle, vous serez à nouveau en bas, vers le sud, en direction de Bormio. En chemin, admirez la vue sur les sommets enneigés, les rivières de montagne et les vallées alpines. Vous pourrez garer votre voiture ou votre (petit) camping-car à plusieurs points de vue. Sur le col, vous pourrez aussi vous garer et admirer la vue. Ou même vous rendre dans l’un des cafés, des restaurants ou dans une boutique de souvenirs.

le col du Stelvio

Passez des dizaines de virages en épingle sur le Passo dello Stelvio.

Ouverture : le col du Stelvio est ouvert de fin mai à fin octobre.

Prendre le col du Stelvio avec une caravane ou un camping-car

Le col est interdit aux voitures avec caravane. L’accès est en revanche autorisé aux camping-cars. Sachez néanmoins que la route est très fréquentée, notamment par des cyclistes. Une expérience des routes de montagne est souhaitable.

Campings à proximité du col du Stelvio

À l’aventure en Roumanie : la route Transfagarasan

Vous n’avez probablement jamais entendu parler de cette route. Le simple fait de prononcer son nom est une épreuve. Il s’agit de la route Transfagarasan (Transfăgărășan of DN7C) en Roumanie. Pourtant, elle a toute sa place dans le classement des plus belles routes, et ce, grâce à un numéro de l’émission Top Gear en 2009.

La route Transfagarasan a été construite vers 1870 sous l’impulsion du dictateur Ceausescu, et traverse le massif de Fagaras. De nombreux vacanciers empruntent cette route désormais populaire depuis la ville de Sibiu. La route Transfagarasan fait environ 90 kilomètres. Au fil de virages en épingle, de tunnels et de viaducs, vous atteindrez une altitude de plus de 2 000 mètres. La vitesse est limitée à 40 km/h.

Les sites incontournables de cette route sont le lac glaciaire de Bâlea, le barrage de Vidraru et les ruines de Poenari (Cetatea Poenari). Si vous empruntez la route Transfagarasan, vous verrez non seulement de fabuleux paysages, mais partagerez aussi la route avec des moutons, des chiens, des ânes et des vaches. Si vous avez de la chance, vous pourrez aussi apercevoir un ours.

la route Transfagarasan Baléa

Le lac Bâlea sur la route Transfagarasan

Ouverture: la route Transfagarasan est fermée en hiver. Le lac Bâlea reste accessible grâce au téléphérique.

Prendre la route Transfagarasan avec une caravane ou un camping-car

Vous pouvez prendre cette route avec un camping-car. Il faut être sûr de soi avant de se lancer. En cas de doutes, renseignez-vous auprès de quelqu’un qui connaît la route, par exemple un inspecteur ACSI.

Campings à proximité de la route Transfagarasan

L’un des plus hauts : le Col de la Bonette en France

Le Col de la Bonette est parfois surnommé le plus haut col des Alpes. Ce n’est pas le cas. Néanmoins, le col (2 715 m) et la Cime de la Bonette (2 802 m) forment ensemble l’un des points les plus élevés que vous pouvez atteindre par vos propres moyens. Cette route se situe au sud de Jausiers, dans les Alpes françaises, et est très appréciée des motards et des cyclistes..

Si au départ, le paysage est bien vert, il devient de plus en plus abrupt au fil de la montée (parfois raide) et offre une vue sur les rochers. Une fois au Col de la Bonette, vous pouvez choisir de redescendre, ou de continuer à monter vers la Cime de la Bonette. Vous pourrez alors vous garer et rejoindre le sommet en une dizaine de minutes à pied pour admirer la vue.

Ouverture : le Col de la Bonette est ouvert du mois de mai au mois d’octobre.

Col de la Bonette

Depuis la Cime de la Bonette, vous aurez une vue plongeante sur le Col de la Bonette et les Alpes françaises.

Prendre le col de la Bonette avec une caravane ou un camping-car

La route est praticable en camping-car, mais sachez qu’elle n’est pas très large, et que vous croiserez certainement des cyclistes et des motards. Avec une caravane, cette route n’est pas conseillée.

Campings près du Col de la Bonette

Dans les Highlands écossais : la Road to the Isles en Écosse

Laissons les Alpes de côté et restons en basse altitude, et plus particulièrement dans un pays rude mais magnifique : L’Écosse. Les Highlands sont à découvrir absolument. L’un des sites incontournables est bien sûr Fort William. C’est de là que part la magnifique route des îles, ou Road to the Isles. Elle fait à peu près 70 kilomètres de long et mène à la cité balnéaire de Mallaig. Vous pourrez alors prendre le bateau pour l’île de Skye, l’île d’Eigg et l’île de Rum.

Très vite, vous pourrez admirer les escaliers de Neptune, ou Neptune’s Staircase, un ensemble de huit écluses sur le canal calédonien. Après une petite demi-heure, vous atteindrez le fameux viaduc de Glenfinnan, emprunté par d’anciens trains à vapeur. De nombreux visiteurs reconnaîtront ce viaduc grâce à la saga Harry Potter. Vous pouvez faire des randonnées sous le viaduc et découvrir la toute petite gare.

Depuis Glenfinnan, suivez la route à travers une nature féérique ponctuée de vallées, de lacs et de bois. La dernière portion vous emmène le long de la mer, où vous vous verrez les îles au loin.

viaduc de Glenfinnan

Découvrez le viaduc de Glenfinnan. Vous verrez peut-être d’anciens trains à vapeur !

Prendre la Road to the Isles avec une caravane ou un camping-car

Cela ne pose aucun problème et la route est accessible toute l’année.

Campings à proximité de la Road to the Isles

Nous sommes curieux de connaître votre expérience

Avez-vous déjà parcouru l’une de ces routes ? Qu’en avez-vous pensé ? Pensez-vous à d’autres routes qui auraient leur place dans cette liste ? Laissez un commentaire pour nous les faire découvrir !

Plus de jolies routes

Vous en voulez plus ? Découvrez nos blogs sur la Route Romantique en Allemagne, une route spéciale camping-car à Puglia et une route spéciale camping-car dans le Sud de la Norvège..

  • Auteur: Marieke Krämer
  • J’ai été nourrie au camping. Chaque année, ma famille plantait sa tente dans les plus belles régions des Pays-Bas et de Belgique. En vacances, j’aime être active et me détendre dans la nature. Je séjourne de préférence dans un camping au bord d’un lac ou d’une rivière, avec une vue sur les montagnes. Une excursion en ville est essentielle à mes vacances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Confidental Infomation