Mas Miró: une ferme fascinante

novembre, 29 2018

Située dans la ville catalane de Mont-roig del Camp, l’ancienne ferme de vacances de l’artiste Joan Miró est aujourd’hui encore un endroit fascinant. Le complexe se compose d’une maison, d’une chapelle et d’une dépendance. Il donne un bon aperçu de la vie de l’artiste surréaliste espagnol et presque rien n’a changé depuis sa disparition en 1983. Vous êtes prêts pour une journée d’histoire et de culture pendant vos vacances en camping en Catalogne ?

Source d’inspiration

Le Mas Miró est situé à l’extérieur de Mont-roig del Camp, une ville de la province de Tarragone. Le complexe, à l’origine un cadeau de son père, est un ensemble de bâtiments qui datent des dix-huitième, dix-neuvième et vingtième siècles. Inspiré par cet environnement, c’est là que Miró a décidé de se consacrer à la peinture. Ses premières œuvres ont vu le jour ici même : un auto-portrait et quelques tableaux inspirés par la vie paysanne. Il est vrai que Miró a également passé beaucoup de temps à Barcelone, et qu’il a aussi vécu à Majorque, mais l’artiste passait très souvent ces étés au Mas Miró.

Vue extérieure du Mas Miró (Copyright Fundació Mas Miró Mont-roig del Camp)

Sur les traces de Miró

Le bâtiment principal du Mas Miró est une maison blanche divisée en un rez-de-chaussée et trois étages. La partie centrale de ce bâtiment est en fait une grande terrasse avec un palmier. Sur l’un des côtés de la maison, on trouve encore l’ancienne entrée pour les voitures. Sur l’autre côté se trouve la dépendance, le lieu où vivait le personnel. Une chapelle à l’architecture néogothique côtoie le bâtiment destiné aux voitures.

À seulement quelques mètres du bâtiment principal, près de la chapelle, se trouve l’atelier. Cet espace, composé d’un étage et d’un grenier, se caractérise par ses arcades catalanes. Les larges fenêtres laissent entrer le soleil, un véritable plus pour un peintre. L’atelier donne sur une terrasse plus petite qui offre une vue spectaculaire sur le jardin et la mer. Le chemin de randonnée à proximité du complexe passe par certains endroits que Miró a peints dans ces tableaux les plus connus. 

L'intérieur d'une des pièces du Mas Miró

Partez à la découverte de Miró avec un audioguide

Vous pouvez visiter le Mas Miró avec un guide qui partagera ses connaissances sur le complexe, son fameux ancien propriétaire, sur l’enfance de l’artiste et sur ses sources d’inspiration. Vous pouvez aussi télécharger gratuitement un audioguide sur votre téléphone portable. Écoutez les commentaires et découvrez le complexe à votre guise. Nous vous conseillons de vous renseigner à l’avance sur le travail de Miró. Aucun tableau (ni aucune copie) n’est visible dans le complexe, pour en voir, il faudra prendre la voiture.

Face à face avec les chefs d’oeuvre

Vous vous êtes pris de passion pour les tableaux colorés de Miró ? Rendez-vous à Barcelone, à la Fundació Joan Miró, un grand musée idéalement situé sur la colline Montjuïc. Plus d’une centaine de tableaux y sont exposés, et le musée n’est qu’à une heure et demi en voiture du Mas Miró. Si vous passez à Palma de Majorque, vous aurez également l’occasion de visiter le musée consacré à l’artiste surréaliste.

Miró à vélo

Camper ? C’est possible, au coin de la rue, littéralement. Vous trouverez des campings à moins de cinq kilomètres du Mas Miró. Bien sûr, vous pouvez aussi camper un peu plus loin, nous avons quelques conseils pour vous !  

En savoir plus ?

Pour plus d’information, vous pouvez vous rendre directement sur le site web du Mas Miró. Vous y trouverez les heures d’ouverture et les prix. Vous pouvez aussi y prendre vos tickets. Si vous allez visiter le Mas Miró ou l’un des musées consacrés à l’artiste, faites-le nous savoir et donnez-nous votre avis !

Jeroen Timmermans
  • Auteur: Jeroen Timmermans
  • Van Calais tot Cannes en van Nantes tot Nancy: Jeroen heeft Frankrijk aardig verkend vroeger. Samen met ouders en broer in een vouwwagen wekenlang op de mooiste campings. Later trok het gezin met een camper ook door de rest van Europa. Nu loopt hij warm voor culturele stedentrips met zijn vrouw. Dol op kabeltreinen en kabelbanen.

Reageer

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *